Projet d’Appui au Développement de l’Anacarde dans le Bassin de la Comoé pour la REDD+ (PADA/REDD+)

Dans le cadre d’un appel à propositions lancé par le Programme FIP en août 2013, l’ONG Wouol a soumis, avec l’appui de la Banque, une proposition portant Projet d’Appui au Développement d’Anacardes dans le Bassin de la Comoé pour la REDD+ (PADA/REDD+). L’objectif sectoriel du PADA/REDD+ est de contribuer à la réduction de la pauvreté en milieu rural et à l’augmentation de la capacité de séquestration de carbone. De manière spécifique le projet vise à : i) améliorer la productivité et la production biologique d’anacardes par la plantation de variété à haut rendement et la promotion des bonnes pratiques d’entretien; ii) augmenter les revenus tirés des plantations agricoles par la transformation et la certification des produits biologiques et iii) créer des emplois verts pour les femmes et les jeunes par la mise en place d’unités de transformation et le développement de filières et de services connexes. Les bénéficiaires directs du projet sont les 24 000 (60% de femme) membres des coopératives et de l’Association Wouol, ainsi que des transformatrices et opérateurs privés exerçant dans les activités de production et de transformation.  Les actions retenues par le PADA/REDD+ sont basées sur la Stratégie nationale de développement des filières agricoles du Burkina Faso, la proposition soumise au FIP en 2013 par l’ONG Wouol ainsi que sur les résultats de la consultation menée auprès des producteurs et les acteurs centraux et régionaux impliqués dans la mise en œuvre du projet. Le projet s’articule autour des trois (03) composantes suivantes : (i) Développement des plantations, amélioration des rendements et des techniques de production, (ii) Modernisation des installations de transformation et commercialisation et renforcement des capacités des transformateurs et (iii) Gestion du projet. Les questions du genre et la protection de l’environnement sont intégrées de manière transversale à toutes les composantes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*