PIF-Burkina : Aménager les forêts pour mieux séquestrer le carbone

Le programme d’Investissement Forestier du Burkina Faso met l’accent sur l’aménagement forestier. A ce titre, plusieurs actions sont menées au sein du Programme, particulièrement au niveau du Projet de Gestion Participative des Forêts Classées pour la REDD+ (PGFC/REDD+). Parmi les activités d’aménagement, on peut citer la délimitation, le bornage et l’immatriculation des forêts, l’ouverture de pistes dans les forêts et les activités de reboisement pour renforcer les capacités des forêts à séquestrer le carbone. Des actions connexes sont également menées au sein des forêts afin de protéger la faune et la flore. Ainsi dans le plan d’entretien des plants mis en terre, les communautés sont formées à l’ouverture des par-feux.  Enfin, le Programme d’Investissement Forestier appui les exploitants des produits forestiers non ligneux (PFNL). Dans ce sens, des ruchers sont données aux organisations productrices de miel pour développer l’apiculture au sein des forêts. Patrouilles de surveillance sont régulièrement organisées par les Coordination Régionale (Direction Régionale de l’Environnement) pour sécuriser et inscrire ces investissements dans la durabilité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*