Journées Régionales de la Forêt (JRF) : Les jeunes et les femmes au cœur de l’action de conservation des forêts dans la Boucle du Mouhoun

En juin 2017, la Banque Africaine de Développement (BAD), principal partenaire technique et financier du Projet de Gestion Participative des Forêts Classées pour la REDD+ (PGFC/REDD+) a effectué une revue à mi-parcours dudit projet. L’un des résultats de cette revue est l’élaboration d’une stratégie de mobilisation sociale des acteurs locaux autour des activités menées par le PIF dans les forêts. La première activité majeure de cette stratégie est l’organisation d’une série de Journées Régionales de la  Forêt. Il s’agit d’une activité à caractère évènementiel qui mettra les jeunes et les femmes au cœur de l’action. Les premières journées Régionales de la Forêt (JRF) de la Région de la Boucle du Mouhoun se sont ténues les 18 et 19 décembre 2017 dans la commune de Tchériba.

Après la cérémonie d’ouverture, les autorités se sont déplacées dans la forêt classée de Tissé et procédé à la pose de la première borne de délimitation de la forêt.

    « Communautés et ressources naturelles, quelles approches pour une meilleure gestion », c’est le thème des premières journées régionales de la forêt dans la Boucle du Mouhoun. Le 18 décembre, ce fut la mobilisation des grands jours à Tchériba. Hommes, femmes, jeunes et personnes âgées se sont retrouvés sur la place publique du village pour la cérémonie d’ouverture des journées régionales de la forêt. Pour la circonstance, les masques sont sortis. Les Dozos, chasseurs traditionnels et maîtres de la brousse étaient également de la partie.  On notait aussi la présence des autorités régionales et locales, avec à leur tête le haut-commissaire de la province du Mouhoun. Autour du thème mentionné plus haut, les élèves ont mené plusieurs activités sous l’encadrement de leurs enseignants. Sur la place publique du village, des chants d’interpellation pour la protection des arbres ont été entonnés ; des poèmes sur la préservation des forêts ont été déclamés ; des jeux concours sur l’environnement et le développement durable ont été organisés ; et enfin, des sketchs sur la gestion durable des forêts et des ressources naturelles ont été présentés au public. La finalité de toutes ces prestations est de sensibiliser les populations sur l’importance de la protection et de la préservation des forêts et des ressources naturelles. Pour Monsieur Moussa ZAGRE, Haut-commissaire de la province du Mouhoun, « Il faut saluer l’engagement de la jeunesse autour des journées régionales de la forêt. Plus proches des communautés et acteur majeur du développement, cette jeunesse va contribuer à la sensibilisation sur la gestion durable des forêts. Toute chose qui permettra de lutter contre le réchauffement climatique ». Aux termes des différentes prestations artistiques, les « élèves artistes » les plus méritants ont été félicités. Ils seront primés lors du forum national des acteurs du PIF qui se tiendra dans le premier trimestre de l’année 2018. Lors de la cérémonie d’ouverture des journées régionales de la forêt, du matériel roulant (vélos et tricycles) a été remis aux Comités de Gestion des Forêts(CGF) de Oualou, Toroba, Kari, Soroboli, Nosébou et Tissé. Du matériel qui sera utile à plus d’un titre pour les activités de reboisement, d’entretien des plants et de protection des forêts. Après la cérémonie d’ouverture, les autorités se sont déplacées dans la forêt classée de Tissé et procédé à la pose de la première borne de délimitation de la forêt. Cette délimitation permettra de sécuriser davantage la forêt. La semaine régionale de la forêt a également permis aux femmes de promouvoir les Produits Forestiers Non Ligneux à travers une foire d’exposition organisée durant les deux journées d’activités. Toute chose qui a permis aux exploitantes de Produits Forestier Non Ligneux (PFNL) d’écouler leurs produits. Rendez-vous est pris avec les populations de la Boucle du Mouhoun pour les prochaines journées régionales de la forêt qui se tiendront au second semestre de l’année 2018.

 

Thierry Rolland N. OUEDRAOGO

Expert en communication / PIF-Burkina

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*