Gestion sécurisée des pesticides : une formation pour renforcer les capacités des chefs de Zone d’Appui Technique de l’agriculture et les Aménagistes Planificateurs du Développement local du PIF.

Du 27 février au 1er mars 2019 s’est tenu à Koudougou un atelier de formation des agents de l’agriculture et des APDL sur la gestion sécurisée des pesticides. 42 personnes (32 chef de Zone d’Appui Technique (ZAT) de l’agriculture et 10 Aménagistes Planificateurs du Développement Local du Programme d’Investissement Forestier) ont participé à cet atelier. L’objectif de la formation était de renforcer les capacités techniques des acteurs de terrain chargés de l’appui-conseil aux producteurs sur « la gestion sécurisée des pesticides ». La session a été animée par MM Réné Manoé SANOU et R. Basile SAWADOGO, tous de la Direction de la Protection des Végétaux et du Conditionnement (DPVC), Ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-Agricoles (MAAH). Elle a consisté en des brainstormings, des présentations Power Point et des travaux de groupes avec une restitution des résultats en plénières. Les thématiques abordés tournent autour des bonnes pratiques en matière de gestion sécurisée des pesticides et la législation qui règlemente l’utilisation de ces produits chimiques. Les communications, travaux de groupes et échanges d’expériences ont permis aux participants non seulement de faire le lien entre la GDT et l’utilisation des pesticides, mais surtout de prendre conscience des dangers (pour les terres agricoles, les forêts, les animaux sauvages et domestiques, les eaux, l’air, l’homme, etc.) liés à l’utilisation des pesticides. A la fin des travaux, les participants ont formulé des recommandations aussi bien à l’endroit de la Direction Générale des Productions Végétales (DGPV) qu’à l’endroit des chefs de Zone d’Appui Technique (ZAT). Concernant le premier groupe, les participants ont souhaité que les Agents de l’Agriculture (Chefs ZAT) soient responsabilisés pour le contrôle des pesticides. Aussi, en termes de formation, il a été recommandé d’élargir les formations sur la gestion sécurisée des pesticides aux agents de l’Elevage et de l’Environnement, et compléter le renforcement des capacités des agents de l’Agriculture avec des modules sur la maintenance des appareils de traitements. A l’endroit des chefs de d’Appui Technique, les participants ont souhaité que des séances de sensibilisation sur la gestion sécurisée des pesticides soient organisées au profit des scolaires dans les Lycées et Collèges. Toute chose qui permettra de rendre durables acquis de ces formations.

 

Thierry Rolland N. OUEDRAOGO

Expert en Communication

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*