Les bonnes pratiques partagées entre le Burkina Faso et Madagascar

Session d’échanges avec le communautés locales impliquées dans les projets REDD+ dans la commune de Mora-Manga (Madagascar)

Plusieurs thématiques ont été abordées au cours des cinq (05) jours d’échanges. Les sujets qui ont retenu le plus l’attention des deux parties portent sur l’organisation et le processus d’élaboration de la stratégie Nationale REDD+ et de ses cadres de mise en œuvre, le montage d’un Programme juridictionnel et enfin, le fonctionnement pérenne du dispositif MNV et du système d’information sur les sauvegardes. Pour le Burkina Faso, il s’agissait principalement de renforcer les capacités de ses experts en charge de la mise en œuvre du processus REDD+ pour la conduite de la phase 1 (Préparation à la REDD+) et la préparation de la phase 3 (Paiements basés sur les performances) de la REDD+ à partie de l’expérience de Madagascar. Pour Madagascar, l’échange contribuait à tirer des leçons des expériences du Burkina Faso à travers la mise en œuvre du Programme d’Investissement Forestier (PIF) notamment sur l’engagement et la mobilisation des parties prenantes et la gestion des plaintes. Il s’agissait également pour la partie malgache de s’approprier les nouveaux outils de suivi-évaluation des investissements et de l’évaluation de leurs impacts carbones, qui sont expérimentés par le Burkina Faso ainsi que la démarche adoptée par ce pays pour la mobilisation des ressources, vue que Madagascar recherche des Fonds pour accroître les investissements initiaux dans le Programme REDD+.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*