Renforcement des capacités : 168 moniteurs formés aux techniques modernes d’exploitation et de gestion des forêts

Le Coordonnateur National du PIF a pris par à la session de Formation des producteur du Centre-Ouest à qui il a prodigué des encouragements.

En février 2019, le Programme d’Investissement Forestier (PIF) du Burkina Faso  à travers le Projet de gestion participative des forêts classées pour la REDD+ (PGFC/REDD+) a mis en œuvre une série de formations en techniques d’exploitation moderne et de gestion des forêts et l’approche Analyse et Développement des Marchés (ADM) dans le contexte de la REDD+.  L’objectif poursuivi par ces formations est de contribuer à la gestion durable des forêts dans la zone d’intervention du PGFC/REDD+ dans l’esprit de la REDD+. De façon spécifique, il s’agissait de renforcer les capacités des 168 moniteurs chargés de conduire les opérations relatives à l’exploitation des chantiers d’aménagement forestier (CAF) sur les aspects suivants : la gouvernance des organisations de la société civile (OSC) à caractère économique et coopératif ; les outils de gestion et les normes d’exploitation des ressources forestières dans le contexte de la REDD+ ; la démarche « Analyse et Développement des Marchés » (ADM). La formation s’est déroulée en trois (03) sessions ; du 18 au 23 février 2019 à Galo,  du 25 février au 1er mars 2019 à Ténado et du 3 au 7 mars 2019 à Tchériba. Chaque session a duré cinq (05) jours calendaires, soit au total quinze (15) jours pour l’ensemble des trois (03) sessions. Au cours de la formation, les 168 apprenants ont acquis de nouvelles connaissances sur l’aménagement forestier (les subdivisions des forêts, l’ouverture des voiries), les techniques de coupe (le martelage, le débitage, le débardage et l’enstérage) et la commercialisation du bois. Ces formations permettront aux moniteurs de mieux encadrer l’exploitation et la commercialisation du bois dans leurs chantiers d’aménagement forestier respectifs, contribuant ainsi à augmenter les capacités de séquestration du carbone dans les forêts de la zone d’intervention du Projet.

 

Thierry Rolland N. OUEDRAOGO

Expert en communication

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*