PDIC/ REDD+ de la commune de Matiacoali : Une relance sur fond d’engagements renouvelés des acteurs

Après deux années de suspension, la mise en œuvre des activités du PDIC/ REDD+ de la commune de Matiacoali vont reprendre.  Les 25 et 26 novembre 2019 à Ouagadougou, les acteurs impliqués se sont réunis autour de l’Unité de coordination du Programme pour définir des actions concrètes en vue de la relance des investissements de la commune.

La Coordination Régionale de l’Est , La commune de Matiacoali, et l’Unité de Coordination du PIF on tracé la feulle de route pour une relance des activités du PDIC/REDD+ de la commune de Matiacoali

Matiacoali est la seule des 32 communes d’interventions du PIF qui n’a pas de PDIC/REDD+ élaboré, en raison du contexte sécuritaire et des difficultés rencontrées dans le cadre l’intervention du PIF dans la zone pastorale de Tapoa Boopo. En effet, la crise sociale qui a éclatée au début de la mise en œuvre des activités du PDIC/REDD+ de la commune, à laquelle s’est joint la situation d’insécurité avaient conduisent le programme à suspendre ses interventions dans la localité. Entre temps, le maire de Matiacoali avait adressé une requête au PIF pour solliciter la relance des activités PDIC/REDD+ dans sa commune.  Les 25 et 26 novembre 2019 à Ouagadougou, l’unité de coordination du programme s’est entretenu avec les acteurs concernés. Il s’est agi pour les deux parties échanger sur les possibilités de mise en œuvre des investissements dans la quiétude et de concevoir un plan d’actions en vue de la relance des investissements de la commune. Pour le maire de Matiacoali et ses collaborateurs le climat social et les menaces sécuritaires se sont considérablement amélioré.  Amidou COMBARY dit être venu renouveler la confiance de son conseil municipal pour la reprise des activités PDIC/REDD+ de la commune en toute quiétude.

 

« Tous le monde est engagé pour exécuter les activités dans les délais impartis. », Amidou COMBARY, Maire de Matiacoali

Amidou COMBARY, Maire de la Commune de Matiacoali

Le Projet de Gestion Décentralisé des Forêts et espaces boisés (PGDFEB) dont les PDIC/REDD+ est prévu pour prendre fin le 31 décembre 2019.  Aussi, le Coordonnateur national du PIF a invité les acteurs à mettre leurs efforts en commun pour élaborer un plan d’action avec des activités que la commune pourra réaliser au plus tard à cette date. Jean Bosco SO les a aussi invités à inscrire des activités qui mettent en exergue les priorités de la commune. Au sortir des travaux, a sont des investissements d’une valeur de plus de 70 millions, comprenant notamment des sites maraichers, des parcs des vaccinations, des forages pastoraux qui ont été planifié. Le maire de Matiacoali s’est montré confiant quant à l’engagement de toutes les parties prenantes de sa commune à conduire à bien la réalisation des activités. « Nous sommes venu avec tous les acteurs qui sont impliqués dans l’exécution de PDIC. Nous avons ensemble décidé d’accélérer le processus. », dira Amidou COMBARY. La rencontre a aussi permis à l’Unité de de coordination du Programme de rappeler l’approche des PDIC/REDD+ et la nécessité de prendre en compte des sauvegardes Environnementale et Sociale.

 

Nouroudine Lenoble LOUGUE

Assistant en communication / PIF-Burkina Faso

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire